au  jardin
au  jardin dans les marais

Mesbord.jpg (13033 octets)

Tous ces oiseaux ont été photographiés dans notre jardin...ils témoignent de   la diversité que l'on peut observer , sans forcément posséder beaucoup de terrain !

Comment faut-il faire ?      et bien je compte faire    une page de conseil, mais   si vous ne pouvez pas patienter...écrivez moi   pour connaître quelques trucs !

 

LA VEDETTE DE JUIN:

retour ACCUEIL STEPH WEB

Le Rouge-queue à front blanc !
rgqueue1.jpg (17080 octets)

identifiable par son masque noir réhaussé d'un bandeau blanc
rgqueue2.jpg (15752 octets)
Copyright 1999 - Stephane CELERIN -
...premières visites de ce nouvel ami,     le magnifique plumage du mâle, avec le dos gris ardoise, le rouge orangé de la poitrine, son masque noir réhaussé d'un bandeau blanc, sa queue rousse, en font un des plus beaux passereaux.

Ce superbe passereau est malheureusement en déclin sur toute l'Europe:
ses longs trajets migratoires (traversée du sahara puis de la Méditerranée) provoquent d'énormes pertes, auxquelles  la sécheresse en Afrique agrave aussi une mortalité importante lors de son hivernage.
Pour cet oiseau, la présence d'arbres feuillus  est indispensable puisqu'il construit son nid dans des trous d'arbres...
C'est pourquoi l'enrésinement systématique dans certains endroits et   l'abattage des vieux arbres sont aussi un facteur de disparition.

birdline.gif (1006 octets)

les symboles du Printemps:

Tout d'abord, un salut à
l' Hirondelle de cheminée
hirond2.jpg (6954 octets)

A son retour d'Afrique, l'hirondelle de cheminée fréquente d'abord les lacs et les étangs avant de revenir dans les villages et les fermes.

* Sur l'agrandissement ci-dessous, on remarque  la gorge rouge distinctive:
Tete.jpg (4233 octets) *


hirond1.jpg (7183 octets)

Sa queue longue et fourchue (voir photo ci-dessus) lui donne une agilité  supérieure à celle de l'hirondelle de fenêtre.


Dès début Mai ...la première nichée de mésanges charbonnières !


 

Mc2.jpg (15897 octets) Les jeunes ont quitté le nid pour venir visiter nos mangeoires, accompagnés de leur parents !

J'ai compté quatre jeunes. Etant donné la période plutôt précoce, il s'agit certainement  d'une première ponte.

Vous allez voir ci-dessous qu' être parent n'est pas un mince travail !

Mc3.jpg (14677 octets)

Mc4.jpg (22588 octets)

...les jeunes observent les parents qui sont en récolte pour leurs petits, à proximité.

 

Mc5.jpg (15711 octets)


La période pendant laquelle les jeunes sont encore nourris après la sortie du nid, varie selon qu'il y a
ou non une seconde ponte.

     Mc51.jpg (12068 octets)      

(cliquez sur les deux photos ci-contre
pour les voir en grand)

 

Mc6.jpg (11963 octets)

feuille.gif (3271 octets)

 

Vous reconnaitrez cet oiseau à sa façon de se déplacer sur les troncs d'arbres: dans tous les sens, même la tête en bas !

Bel oiseau coloré d'un beau bleu violacé et d'un dessous couleur pêche, il a une forme trapue et se distingue par un son trait noir sur l'oeil.

C'est plutôt un oiseau forestier qui va dans les jardins ou poussent de grands arbres. On la rencontre l'hiver aux mangeoires des jardins, en compagnie des mésanges charbonnières.

Pour les photographes ce sera un plaisir de pouvoir figer cet oiseau sur la pellicule...plutôt rare dans les jardins, il est assez craintif.

 


Sitelle torchepot

sitel2.jpg (16573 octets)
la photo a été inversée (haut/bas) pour vous permettre d'identifier plus facilement cette sitelle
sitelle.jpg (7077 octets)
 

 

 

au jardin, PAGE SUIVANTE